Gouvernance

LA DéMOCRATIE SELON M. PERDRIAU

Depuis le début de ce mandat nous avons maintes fois dénoncé les nombreux reculs de la démocratie dans notre ville. De moins en moins de  conseils municipaux, leur contenu étant en outre réduits au strict minimum. Des conseils de quartiers interdits au public  pour éviter les questions des habitants et les comptes-rendus dans la presse qui avaient le tort de révéler l'ampleur des questions non résolues comme la langue de bois des élus.

Mais cela ne suffisait sans doute pas à M. Perdriau et son directeur de cabinet omnipotent, après qu'ils aient ensemble désorganisé l'administration et introduit une ambiance déplorable.

Désormais, c'est dans les conseils municipaux et métropolitains que le maire déploie une agressivité inconvenante qui dépasse les bornes. Lorsqu'il est à bout d'arguments erronés et fallacieux, ce qui est fréquent, il se permet de ne plus redonner la parole aux élus de l'opposition.

Il a ainsi toujours le dernier mot, comme les dictateurs de pacotille qu'il semble prendre plaisir à singer. Quelle tristesse pour Saint-Etienne !